Communiqué d'Olivier Faure - La convocation du Congrès - 28/06/2017

mercredi 28 juin 2017

 

La décision du président de la République de s’exprimer devant le Congrès symbolise le retour du pouvoir personnel. Effacé le Premier ministre qui se voit condamné à jouer les répétiteurs le lendemain. Escamoté le vote de confiance puisque le discours présidentiel ne peut faire l’objet d’aucun débat en sa présence ni d’aucun vote. Sous couvert de novation, Emmanuel Macron renoue avec la conception la plus archaïque de la Vème République. 

 

_____________________________

 

Communiqué d'Olivier Faure, député de Seine-et-Marne, président du groupe Nouvelle Gauche à l'Assemblée nationale - 28/06/2017

 

RESEAUX SOCIAUX

Facebook