Circonscription unique : un mauvais coup pour les Outre-Mer

 

Le vote par l’Assemblée Nationale le mardi 13 février du projet de loi instaurant le retour aux listes nationales pour les élections européennes, marque la fin de la circonscription ultra-marine et engendre un risque de sous-représentation des élus des Outre-Mer au Parlement européen.

 

Si lors des prochaines élections les partis qui constitueront les listes ne prévoient pas de candidats des Outre-mer en position éligible, ces territoires pourraient tout bonnement être privés de représentants à Strasbourg. C’est pourquoi les députés Nouvelle Gauche ont proposé le maintien d’une circonscription spécifique aux Outre-mers aux élections européennes. Les amendements portés en ce sens par notre groupe ayant été rejetés, nous nous sommes prononcés contre le texte.

RESEAUX SOCIAUX

Facebook