Des masques gratuits partout et pour tous !

Depuis le début de la crise sanitaire, nous demandons au gouvernement la gratuité des masques. Pour une simple raison : si les Français ne peuvent porter des masques pour des raisons financières, c’est notre protection à tous qui sera altérée.

Malheureusement, le gouvernement le refuse toujours.

3 avril : Pour la première fois, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon encourage le port du masque : « Nous encourageons le grand public, s’il le souhaite, à porter des masques, en particulier ces masques alternatifs qui sont en cours de production »

7 avril : Jean-Louis Bricout, député de l’Aisne, demande une stratégie claire en matière de distribution de masques et que chacun reçoive des masques lavables gratuits. 

28 avril : Le groupe socialistes et apparentés a proposé la gratuité des masques dans une proposition de résolution déposée en prévision du débat relatif au déconfinement. Proposition relayée dans le discours d’Olivier Faure, député de Seine-et-Marne en réponse au Premier ministre.

29 avril : Valérie Rabault, députée de Tarn-et-Garonne, dans un entretien à L’Obs : “il y a des gestes symboliques qui auraient dû être faits pour rassurer les Français, en particulier lancer un grand plan de distribution massive et gratuite de masques à tous les citoyens. C’était le devoir de l’Etat de mettre le paquet sur cette mesure préventive de base, facile à comprendre, vitale pour sortir du piège de la deuxième vague de contamination.”

6 mai : Le groupe socialistes et apparentés dépose un amendement au projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire visant à assurer la gratuité des masques adaptés contre la propagation du virus covid-19. Amendement rejeté par la majorité et le gouvernement.

19 mai : Boris Vallaud, député des Landes, alerte le gouvernement sur la fin, le 23 mai, du décret de réglementation du prix de vente des masques chirurgicaux. Suite à notre alerte, le gouvernement a pris in extremis un décret prolongeant cet encadrement jusqu’au 10 juillet.

16 juillet : Valérie Rabault, députée de Tarn-et-Garonne, en réponse à la déclaration de politique générale du Premier ministre : « Oui ou non acceptez-vous de mettre en place la gratuité des masques pour tous ? Depuis le 11 mai les masques sont devenus partie intégrante de nos vies. Ils le seront encore plus dans les prochaines semaines puisque le Président de la République a annoncé hier que les masques seraient obligatoires dans les espaces clos. Pour que l’accès aux masques et leur renouvellement ne dépende pas du pouvoir d’achat de chaque ménage, il convient d’en assurer la gratuité pour tous. »

21 juillet : Suite à l’obligation de porter des masques dans les lieux publics clos, Guillaume Garot, député de Mayenne, a rappelé notre demande de gratuité des masques. Le Ministre de la Santé a seulement promis que le gouvernement “va reprendre cette distribution de masques gratuits à destination du public précaire et notamment le public qui bénéficie de la complémentaire santé solidaire.”

Accessibilité