M-N. Battistel : le Gouvernement maquille en vert sa politique de matraquage fiscal

 

Au nom de l’écologie, le Gouvernement a prévu 55 milliards € de taxes supplémentaires sur le quinquennat mais seulement 10 milliards € d’investissements sont prévus pour la transition énergétique. C’est ce qu’a dénoncé Marie-Noëlle Battistel lors des questions d’actualité : « A l’heure où chacun souhaite évidemment agir pour limiter le dérèglement climatique, l’environnement n’est pour vous qu’un prétexte, bien pratique à l’augmentation de la fiscalité. »

 

 

Accessibilité